« La refondation du système de santé doit démarrer dès 2023 »

Devant la dégradation de notre système de santé à l’œuvre depuis vingt ans, un collectif de soignants initié par le professeur Mehdi Mejdoubi liste, dans une tribune au « Monde », plusieurs préconisations en vue d’une nécessaire et urgente réforme. (...)

Avec la pénurie de généralistes, 11 % de personnes n’ont pas de médecin traitant en France

Un rapport du Sénat, paru en mars, montre que cette tendance est en hausse depuis 2020. Entre 2017 et 2021, le nombre de médecins généralistes par département, par rapport à la population, a diminué de 1 % par an. (...)

Ce qui change (et ne change pas) le 1er octobre pour le budget des ménages : crédit immobilier, titres-restaurants, prix du gaz, aides au logement

Ce début de mois est marqué par une hausse importante du « taux d’usure », le niveau maximal auquel il est possible d’emprunter de l’argent, mais aussi du plafond des « tickets resto » . (...)

François Braun, ministre de la santé : « Dans les déserts médicaux, on va faire la guerre avec les troupes qu’on a »

Avant d’inaugurer sa « grande concertation », le ministre fait le point, dans un entretien au « Monde », sur sa méthode et ses objectifs, dont un médecin traitant pour chaque patient. (...)

Fin de vie : la convention citoyenne prend forme, sur fond de débat sur la méthode du gouvernement

Le Conseil économique, social et environnemental attend sa saisine officielle. Des zones d’ombre demeurent sur l’articulation entre les travaux citoyens et le débat politique. (...)

Les émotions dans la lumière d’un pionnier de l’optogénétique

Dans son ouvrage, le psychiatre Karl Deisseroth décrypte le mystère des sentiments à travers les histoires de ses patients et son travail original, mêlant « médecine, science et amour du langage ». (...)

Successeur du Conseil scientifique, le Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires a dévoilé sa composition

La liste des membres du Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires qui a pris le relais du conseil scientifique Covid-19 avec des missions élargies, a été publiée jeudi 29 septembre. (...)

« Les jeunes sages-femmes fuient l’activité en structure hospitalière qui n’apporte que des contraintes sans valorisation »

Face à l’hémorragie de sages-femmes à l’hôpital, des soignants en périnatalité du public, du privé libéral et du privé d’intérêt collectif de la région Rhône-Alpes appellent, dans une tribune au « Monde », à une réforme profonde des conditions d’exercice. (...)

« Nous ne pouvons plus exercer notre travail et soigner vos enfants correctement »

Un collectif de soignants en réanimation pédiatrique alerte, dans une tribune au « Monde », sur la situation dans ce secteur où le manque d’effectifs conduit à la fermeture de lits et à la dégradation des soins. (...)

Tensions dans les réanimations pédiatriques d’Ile-de-France en raison du manque de personnel

Deux transferts d’enfants vers des hôpitaux en région ont déjà été organisés depuis la rentrée de septembre. Un signal qui inquiète les professionnels des services franciliens, où de nombreux lits restent fermés. (...)

Hôpital : plus de 4 300 lits d’hospitalisation complète supprimés en 2021

Les établissements de santé continuent leur « virage ambulatoire », selon le ministère de la santé, avec la création l’an dernier de quelque 2 700 places d’hôpital de jour. (...)

Les transports « actifs », à pied ou à vélo, bons pour la planète, la santé et l’économie

Le développement de la marche et des déplacements à vélo pourrait éviter 10 000 morts prématurées par an en France à partir de 2045, et faire économiser 34 milliards d’euros à la collectivité. (...)

IVG médicamenteuse ou instrumentale : les femmes n’ont pas toujours le choix de la méthode

En 2021, 76 % des interruptions volontaires de grossesse étaient réalisées sous forme médicamenteuse, un chiffre en progression pour une pratique parfois hors des délais recommandés par la Haute Autorité de santé. (...)

Le Covid long, maladie méconnue dans les entreprises

Alors qu’elle concerne plus de 2 millions de Français, peu d’organisations ont fait une place à cette affection complexe au sein de leur politique de santé au travail. (...)

« La médecine spécialisée est encore plus touchée par le renoncement aux soins que la médecine générale »

Coût, délai d’attente, pénurie de médecins, isolement social… Les motifs qui conduisent à ne pas se faire soigner sont divers, explique Héléna Revil, chercheuse en science politique, dans un entretien au « Monde ». Une personne sur quatre serait concernée. (...)

Déserts médicaux : l’accès aux spécialistes est de plus en plus difficile

Pédiatres, gynécologues, gastro-entérologues… une quarantaine de départements sont sous le seuil critique de 40 spécialistes pour 100 000 habitants, selon un indicateur révélé par « Le Monde ». (...)

Les laboratoires d’analyses obligés de baisser les tarifs de leurs examens courants

Ces établissements de santé, qui ont vu leur rentabilité grimper en flèche durant la pandémie de Covid-19, vont devoir revoir à la baisse les tarifs de leurs examens courants. (...)

Prix du tabac : une hausse limitée quand on la compare avec l’inflation

EN UN GRAPHIQUE – Le prix du paquet de cigarettes devrait augmenter de « 50 centimes en 2023 », selon le projet de budget de la Sécurité sociale. Soit légèrement moins que la hausse moyenne des prix constatée en 2022. (...)

Ehpad : Orpea dit vouloir recruter massivement pour « mieux prendre soin des résidents » et de son personnel

Le groupe français, dans la tourmente depuis les révélations concernant des faits de maltraitance dans ses établissements, a annoncé lancer le recrutement de 550 personnes par mois d’ici à la fin de l’année, avant de passer à 800 recrutements mensuels dès 2023. (...)

A La Réunion, des cas sévères de dengue désormais toute l’année

La maladie virale est en train de devenir endémique dans l’île de l’océan Indien, où a eu lieu une campagne de démoustication faisant appel à des lâchers d’insectes mâles stériles. (...)